The Centre for Children and Families in the Justice System

what's new | publications | contact us | site map | search


cover

Voici pourquoi les "dix conseils essentiels" sont importants pour les enfants qui ont vécu avec la violence

Nous avons une feuille au sujet de dix conseils essentiels tous les jours pour les parents, a été préparée pour les survivantes de violence faite aux femmes.

Ces 10 stratégies, même si elles sont appropriées pour n'importe quel enfant, demeurent particulièrement importantes pour les enfants affectés par la violence faite à leur mère et par des mauvais traitements qu'ils auraient pu subir eux-mêmes.

1. Modèle positif de comportement

Les hommes violents sont égocentriques et ne sont évidemment pas des personnes qu'on devrait essayer d'imiter. Les enfants pourraient apprendre que des tactiques de pouvoir et de contrôle sont efficaces quand il s'agit d'obtenir ce qu'on veut, sans subir aucune conséquence. Les enfants pourraient imiter des attitudes favorables aux criminels et négatives envers la police, ainsi que l'abus d'intoxicants, le racisme, le mépris des femmes, l'égoïsme, le mensonge ou l'habitude de blâmer la victime.

2. Attentes bien comprises

Les enfants pourraient être coincés entre les règles établies par la mère et les exigences contraires du père, ou ne pas savoir ce qu'il faut faire parce que les règles changent d'une journée à l'autre.

3. Louanger la bonne conduite

Il est possible que les enfants aient été victimes de violence psychologique, insultés régulièrement, réprimandés à longueur de journée, rarement encouragés ou félicités. Ils pourraient avoir acquis une peur excessive de ne jamais réussir, qui les empêche d'essayer quoi que ce soit de nouveau.

4. Concentration sur le comportement de l'enfant et non pas sur ses qualités ou ses défauts

Il se pourrait qu'on ait répété à un enfant qu'il est stupide ou laid. Il est évidemment préférable d'encourager la bonne conduite que de compromettre l'estime que l'enfant doit se porter à lui-même.

5. Explication des demandes

Les parents rigides et autoritaires donnent des ordres et s'attendent à ce qu'on leur obéisse immédiatement et aveuglément.

6. Pas de réactions émotionnelles ni de cris

Les enfants qui vivent avec la colère, les cris et les conflits pourraient s'habituer à ne plus entendre le bruit, en se distrayant au moyen de rêves fantaisistes ou en adoptant un genre d'engourdissement émotionnel. Ils pourraient se mettre à crier eux aussi. Toute discipline fondée sur les émotions est imprévisible et inéquitable. Au lieu de bénéficier d'une leçon constructive, les enfants apprennent que "la raison du plus fort est toujours la meilleure." Comme cette sorte de discipline est loin d'être constante, les enfants s'aperçoivent qu'on tolère leur inconduite une bonne partie du temps.

7. Obligations absolues et choix

On n'a peut-être jamais demandé aux enfants quelles étaient leurs préférences ou leurs opinions au sujet de quoi que ce soit.

8. Attentes raisonnables

On s'est peut-être attendu à ce que les enfants soient tranquilles, propres et ainsi de suite, ce qui leur était extrêmement difficile. Ils ont peut-être acquis un complexe d'infériorité.

9. Limites en ce qui concerne les affaires d'adultes

Dans les familles aux prises avec la violence, il se pourrait que certaines limites soient trop élastiques. Les enfants entendent des choses regrettables ou sont mis au courant de sujets intimes et privés concernant leur mère. En outre, ils ont peut-être été témoins d'agressions sexuelles.

10. Temps consacré aux enfants

Les enfants pourraient être isolés socialement, surtout si la famille a dû déménager. La mère pourrait être épuisée par sa vie quotidienne et, dans un tel cas, il ne lui reste pas assez d'énergie pour mieux s'occuper des enfants. Les pères violents se désintéressent souvent de leurs enfants ou bien ils leur imposent des conditions déraisonnables (par ex. quand tu vivras avec moi, tu pourras recevoir tes cadeaux de Noël). Les enfants peuvent même en venir à douter de l'amour de leur mère, se sentir indigne de son attention ou hésiter à trop exiger d'elle.

Documents à distribuer aux femmes


précédenttable de matièressuivant


| home | mandate | what's new | publications | services | research | contact us | conference | site map | search |


www.lfcc.on.ca
© 2004-2005 Centre for Children and Families in the Justice System